Chirurgie esthetique fes maroc

Interventions

Chirurgie Esthétique

Dr Khalid BERRADA

BLEPHAROPLASTIE

Principe de la blépharoplastie

C'est souvent au niveau des paupières que les premiers signes de fatigue apparaissent sous forme de rides, de flétrissures et de distension cutanée. Fréquemment aussi, des « poches » graisseuses existent au niveau des paupières supérieures et inférieures, donnant au regard un aspect « fatigué ».

La blépharoplastie esthétique s'attache à corriger ces effets et peut être réalisée seule, ou en association avec une autre intervention esthétique comme un lifting frontal, un lifting cervico-facial, un lifting temporal ou un peeling.

Indications

Les meilleures indications pour une blépharoplastie sont :

  • des « poches » au niveau des paupières inférieures existant fréquemment chez le patient jeune, car elles sont d'origine héréditaires.
  • Un affaissement cutané au niveau de la paupière supérieure qui apparaît en règle générale entre 35 et 40 ans.

L'association de ces deux signes conduit à une chirurgie dite des paupières supérieures et des paupières inférieures.

Il n'y a pas pour cette intervention d'âge particulier, car un certain nombre de facteurs interviennent dans l'apparition de ces signes, en particulier des facteurs héréditaires et morphologiques, qui expliquent qu'une blépharoplastie peut être pratiquée chez des sujets jeunes. Cette opération est pratiquée chez la femme aussi bien que chez l'homme.

Première consultation

La première consultation est fondamentale car elle permet de bien cerner les motivations et de fixer des objectifs précis. Les antécédents médicaux et chirurgicaux sont évoqués (allergies et prise médicamenteuse...). Une notion héréditaire est précisée. L'analyse du visage permet ainsi de définir les possibilités chirurgicales et de préciser l'existence de poches graisseuses, l'excès cutané, et une éventuelle asymétrie. La consultation comporte la prise de photographies, utiles pour l'évaluation opératoire.

Préparations à l'intervention

Une consultation avec le médecin-anesthésiste est programmée avant l'intervention pour pratiquer un examen clinique complet et prescrire les examens complémentaires nécessaires. Cette consultation permet d'évoquer les différents types d'anesthésie et de prendre toutes les mesures de sécurité nécessaires. Le médecin-anesthésiste vous précise alors toutes les consignes à suivre avant l'intervention concernant l'alimentation, les boissons, le tabac, et les prises médicamenteuses.

Intervention

Quel type d'anesthésie est pratiquée ?
Selon les cas, selon qu' il s'agisse des paupières supérieures seules ou des paupières inférieures seules ou de l'ensemble, il est possible de réaliser différents types d'anesthésie. L'anesthésie locale est fréquemment réalisée pour la chirurgie des paupières supérieures. De même, l'anesthésie locale est réalisable pour la chirurgie des paupières inférieures. Le plus souvent, pour une chirurgie dite des quatre paupières, c'est une neurolept-analgésie ou anesthésie locale approfondie qui est faite, utile en cas d'anxiété. Un bilan ophtalmologique est fait si nécessaire.
Quelle est la durée de l'intervention ?
Une chirurgie des paupières supérieures et des paupières inférieures dure en général 1 heure.
Y a-t-il des cicatrices visibles ?
Au niveau des paupières supérieures, l'incision est discrète, cachée dans un pli naturel. Des conseils adaptés permettent de faire en sorte que cette cicatrice soit extrêmement peu visible dans les mois qui suivent l'opération. Au niveau des paupières inférieures, l'incision est soit effectuée au ras des sourcils lorsqu'il y a un excès de peau à retirer, soit, lorsqu'il ne s'agit que d'enlever que les poches de graisse, l'incision est faite par voie conjonctivale, c'est-à-dire à l'intérieur de la paupière et donc sans cicatrice sur la peau.
Comment se déroule l'intervention ?
Au niveau des paupières supérieures, l'incision permet de retirer l'excès de peau ainsi que la « hernie « qui, souvent, existe à l'angle interne de l'oeil, près de la racine du nez. La suture est réalisée avec un fil très fin. Au niveau de la paupière inférieure, lorsque l'incision est faite au niveau de la paupière inférieure, elle permet de retirer les poches et la peau est suturée à l'aide d'un fil très fin. Lorsque la voie conjonctivale (intérieur de la paupière) est choisie, la poche est retirée, et il n'y a pas lieu d'utiliser de fil particulier. Bien évidemment, la technique utilisée est spécifique à chaque cas et fera l'objet d'une explication personnalisée pour obtenir un résultat naturel. Lorsqu'il existe également des ridules des paupières inférieures et de la patte d'oie, il est possible d'utiliser des techniques complémentaires type peeling, abrasion, ou laser. Ce traitement complémentaire induit des rougeurs qui peuvent durer plusieurs semaines, et qui nécessitent des soins particuliers. Il y a donc lieu, bien évidemment, si tel est le cas, d'informer particulièrement la patiente des précautions ultérieures à prendre pour éviter tout inconvénient.
Quel type de pansement est utilisé ? Il n'y a pas vraiment de pansement qui soit conseillé mais uniquement des compresses humides qui sont posées sur les paupières et que la patiente changent régulièrement. La patiente peut donc voir immédiatement après l'opération et elle n'aura que quelques gouttes de collyre à appliquer au niveau des yeux.
Quelle est la durée de l'hospitalisation ? Si l'anesthésie est de type local, la patiente peut sortir le jour même (chirurgie ambulatoire). Si la patiente le désire, bien évidemment, 24 heures d'hospitalisation peuvent se révéler utile.

Suites prévisibles en post-opératoire

Dans les suites opératoires, un oedème et des ecchymoses apparaissent au niveau des paupières et s'atténuent progressivement en quelques jours.
En règle générale, 8 jours après l'opération, il n'y a pratiquement plus de signes visibles concernant l'opération en dehors, bien évidemment, de la cicatrice de la paupière supérieure qui est discrète.

S'il existe encore quelques ecchymoses, des conseils type hydratation de la peau et fond de teint sont donnés.

Les fils sont retirés entre le sixième et le septième jour. Un léger maquillage est possible à partir du huitième jour.

Complications

Comme toute intervention chirurgicale, la blépharoplasie peut avoir quelques rares complications générales tel que : infection, hématome, ou une complication anesthésique.

Sur le plan esthétique, il est rare que les cicatrices évoluent sur le mode hypertrophique, car la finesse de la peau autorise un bon pronostic.

Cependant, si l'évolution se faisait selon le mode hypertrophique, des conseils particuliers et des soins adaptés seront prescrits.

Le seul inconvénient, qui convient bien évidemment d'éviter est la modification du regard, en particulier l'oeil rond.

Cette complication survient lorsque trop de peau a été enlevée au niveau de la paupière inférieure.

C'est la raison pour laquelle, la voie conjonctivale constitue une alternative tout à fait intéressante.

S'il existe des ridules associées au niveau des paupières supérieures, un léger peeling peut être fait permettant de les atténuer.

Quand à l'oedème post-opératoire, il peut parfois persister un peu plus longtemps (souvent pour des raisons hormonales) et justifier un traitement adapté.

Si un peeling a été utilisé ou un traitement au laser, la gestion des rougeurs post-opératoires est particulièrement importante, et il peut parfois sur certaines peaux exister des troubles de la pigmentation. Un traitement adapté sera conseillé pour en atténuer l'aspect.

Précautions

L'activité est en générale reprise assez rapidement, au bout d'une semaine. Il faudra éviter une exposition au soleil dans les quatre semaines qui suivent l'opération et ne reprendre une activité de type sportive que deux à trois semaines après l'intervention.
Des conseils de précaution (hydratation, fond de teint, écran total) sont bien évidemment donnés.

Durée d'efficacité

Les hernies et poches graisseuses qui sont retirées, disparaissent en général de façon définitive. Quand à l'excès de peau des paupières supérieures, il ne réapparaît pas dans les quinze ans qui suivent l'opération. Il s'agit donc d'intervention dont l'effet est particulièrement durable.

En conclusion

Cette intervention simple et fréquemment réalisée, permet de corriger efficacement l'excès de peau au niveau des paupières, de retirer durablement voire définitivement les « poches » et « hernies » graisseuses et d'atténuer les ridules. Dans certains cas, un léger peeling peut être associé ou venir en complément d'une blépharoplastie esthétique et améliorer de façon sensible la qualité de la pea


Chirurgie Esthetique Fès-Chirurgie Esthetique Maroc-chirurgie esthtique de la silhouette-liposuccion maroc-chirurgie esthetique lifting-Chirurgie du visage